QUI

SOMMES

NOUS?

 

L’Orchestre d’Harmonie de Levallois est un orchestre d’harmonie amateur emblématique du paysage culturel francilien. Constitué d’une soixantaine de musiciens amateurs et professionnels de haut niveau, l’orchestre propose chaque année une saison de concerts aux thèmes variés.

L’ouverture de l’école de musique de Levallois en 1883 engendre rapidement la création de plusieurs ensembles musicaux. Deux d’entre eux, l’Avenir et l’Union Musicale, fusionnent en janvier 1900 pour donner naissance à l’Harmonie Municipale de Levallois. Depuis, l’orchestre n’a cessé d’évoluer tout en restant fidèle à sa vocation première : encourager la pratique musicale amateur, offrir aux Levalloisiens un orchestre d’harmonie de prestige et faire rayonner la musique pour harmonie auprès d’un large public. L’orchestre se compose aujourd’hui d’une soixantaine de musiciens que la section batterie-fanfare vient compléter pour assurer les défilés commémoratifs. Les musiciens amateurs de l’orchestre sont encadrés et conseillés dans chaque pupitre par des musiciens professionnels, ce qui permet d’aborder un répertoire ambitieux couvrant une large palette d’époques et de genres musicaux.

Placé sous la direction de Vincent Renaud depuis 2005, l’Orchestre d’Harmonie de Levallois se distingue par l’originalité de ses programmes musicaux. Au cours des dernières saisons, L’OHL a ainsi proposé un concert dédié à l’art pictural autour des Tableaux d’une Exposition de Moussorgski, faisant intervenir en live le graffeur Kanos. Il a également partagé la scène avec avec le quatuor « Les Sourds-Doués » pour un spectacle d’humour musical écrit sur mesure. L’OHL a assuré la création mondiale de plusieurs commandes : Kleztet, de Jean-Philippe Calvin, pour quintette a vent et orchestre d’harmonie ; U’s Dances, pour saxophone baryton et harmonie de Jonas Muel. Par ailleurs, l’orchestre invite régulièrement des artistes exceptionnels, de culture classique ou non. Il a ainsi eu l’honneur d’accompagner David Krakauer, Lola Descours, Philippe Cuper, Marion Lebègue, ou encore le quatuor de saxhorns Opus 333 dans des pièces originales ou des créations.